Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Arole Lamasse
  • Arole Lamasse
  • : Ne jamais dire que tout est fatalité...Même lorsqu'on croit que tout est fini, notre chemin est toujours parcouru par un plus grand que soi !Je préfère la réalité à la vérité toute faite des autres qui ne s'exprime que dans les discours... mais, je ne cesse point la recherche de ma vérité, cette quête du sens qui permet de trouver la voie de son bonheur, la lumière. (les articles syndicaux ou de politique syndicale sont au titre du syndicat Autonome à la RATP)
  • Contact

Recherche

16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 08:46

Les consommations de drogues et d’alcool n’épargnent pas le monde du travail et de l’entreprise, quels que soient les secteurs d’activité ; il est donc important de connaître les règles qui régissent le dépistage dans le cadre professionnel.

Oui. Le code du travail autorise la pratique de tests de dépistage pour déterminer l’aptitude d’une personne, qu’elle soit salariée ou au moment de son embauche, à occuper un poste de travail. Toutefois, l’employeur doit respecter des règles d’information individuelle des personnes concernées : la nature et l’objet du dépistage ainsi que les conséquences d’un résultat positif doivent être expliqués au préalable. Ces tests doivent être prévus par le règlement intérieur de l’entreprise. Les tests sont pratiqués sur prescription du médecin du travail et les résultats soumis au secret médical. L’employeur n’y a pas accès. Le médecin du travail informe simplement l’employeur de l’aptitude ou de l’inaptitude du candidat ou du salarié. L’employeur n’a donc pas le droit d’imposer un dépistage de stupéfiants à un salarié. Toutefois, pour des postes de travail comportant des risques pour les salariés qui les occupent ou pour des tiers, il peut demander au médecin du travail de procéder à des tests de dépistage. Ainsi, des entreprises de transport procèdent à des tests périodiques pour certaines catégories de leur personnel. Remarques : Il n’existe pas de liste préétablie d’emplois pour lesquels un dépistage régulier est autorisé. Un avis du comité consultatif national d’éthique indique que seuls les postes comportant de grandes exigences en matière de sécurité et de maîtrise du comportement peuvent justifier un dépistage.

Références : Drogue info services

Partager cet article

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article

commentaires

Armand 19/03/2014 12:04

ZETLA lol

Chieman 17/03/2014 08:30

Il paraît que vous avez exclu quelqu'un de votre Bureau qui a été ensuite chez FOC, c'est qui ??

aroloblog 17/03/2014 08:34

Cher Chieman
Je vous le confirme
Dans la vie, il y a des décisions qui s'imposent et mon rôle est de les prendre.
Celui qui a été exclu s'est lui même mis en situation avec un comportement qui n'était plus compatible avec la vie d'un groupe et les valeurs de l'UNSA.

Armand 16/03/2014 11:04

Vu le comportement de certains salarié se disant syndicalistes on devrait leur imposé ces dépistages...

Articles Récents