Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Arole Lamasse
  • Arole Lamasse
  • : Ne jamais dire que tout est fatalité...Même lorsqu'on croit que tout est fini, notre chemin est toujours parcouru par un plus grand que soi !Je préfère la réalité à la vérité toute faite des autres qui ne s'exprime que dans les discours... mais, je ne cesse point la recherche de ma vérité, cette quête du sens qui permet de trouver la voie de son bonheur, la lumière. (les articles syndicaux ou de politique syndicale sont au titre du syndicat Autonome à la RATP)
  • Contact

Recherche

2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 10:15

 

        Information prise au sérieux par l'organisation syndicale UNSA RATP : certaines organisations syndicales se seraient placées du côté de la Direction pour demander la prorogation d'accord de métiers prévu pour une durée déterminée.

 

Que se passe-t-il ?

Le Protocole REFLEXE RER dont l'UNSA RATP est l'un des signataires prévoit une durée de mise en oeuvre de 5 ans (si l'on reste honnête par rapport aux discutions de négociations et fidèle aux écrits du protocole).

Certaines organisations syndicales non-signataires soucieuses d' éviter tout bénéfice d' un nouveau protocole aux salariés demandent que l'on passe outre tout celà et que le protocole devienne un protocole à durée indéterminée.

 

c'est très grave !

 

Conséquences ?

Les conséquences d'une telle situation si elle est validée par une juridiction seraient terribles pour les salariés. 

Cela voudrait dire qu'une organisation syndicale qui négocie et signe un protocole d'accord pour une durée déterminée se verrait opposer par la Direction un maintien de l'accord en dépit de la volonté des salariés de passer à autre chose....


Ce n'est pas acceptable !


Dans ce cas là, le protocole d'accord Métro Service prévu pour une durée de 5 ans pourrait être prolongé de manière indéfinie, alors que beaucoup de collègues sont en attente d'évolutions, de changement dans ce protocole.

Quels sont les syndicats, de surcroît signataires qui peuvent se rendre coupables d'une telle forfaiture envers les salariés ?

 

Actions UNSA RATP ?

Devant cette volonté affichée de bafouer l'esprit des négociations de l'époque REFLEXE RER et des textes pour lesquels le syndicat s'est engagé, UNSA RATP par l'intermédiaire de son secrétaire de la section de métier concernée a interpellé par courrier le Directeur du Département SEM dans les termes suivants :

(extrait) je confirme que lors de l'élaboration du protocole REFLEXE RER, il était parfaitement établi que celui-ci serait un accord à durée déterminée dont il n'y aurait aucune prolongation tacite ou automatique et qu'au terme des 5 ans, à défaut d'accord mis par écrit entre les partenaires sociaux et la direction d'entreprise stipulant le contraire, ledit protocole REFLEXE RER cesserait de produire ses effets.

 

L'UNSA RATP espère que la Direction n'utilisera pas les manoeuvres politiques des uns et des autres pour ne pas respecter ses engagements pris au cours de la contractualisation du protocole REFLEXE RER.

Soit un protocole mis en place

pour une durée de 5 ans.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by aroloblog - dans syndiicat
commenter cet article

commentaires

tout à minuit 02/03/2013 13:32


5 ans c'est 5 ans et indéterminer c'est indertminer, bordel !


Il faut toujours que ces patrons cherchent à jouer.

Articles Récents