Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Arole Lamasse
  • Arole Lamasse
  • : Ne jamais dire que tout est fatalité...Même lorsqu'on croit que tout est fini, notre chemin est toujours parcouru par un plus grand que soi !Je préfère la réalité à la vérité toute faite des autres qui ne s'exprime que dans les discours... mais, je ne cesse point la recherche de ma vérité, cette quête du sens qui permet de trouver la voie de son bonheur, la lumière. (les articles syndicaux ou de politique syndicale sont au titre du syndicat Autonome à la RATP)
  • Contact

Recherche

7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 15:47

Et ça continue....

Ce weekend une déléguée UNSA RATP ayant subie des insultes et menaces de la part des crétins du syndicalisme a fait un malaise sur le lieu de travail avec une tentative de suicide..s'étant présentée en avance sur son lieu de travail, la Direction a décidé de refuser une qualification des faits en Accident de Travail.

Les choses continuent à s'aggraver dangereusement, la Direction d'entreprise doit rapidement prendre ses responsabilités avant qu'on assiste à un drame.

En tous cas, une nouvelle plainte est en cours venant suivre celle de deux autres délégués.

Mais jusqu'où iront-ils ces crétins ??

Partager cet article

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article

commentaires

Anti-Roi 13/10/2014 20:03

Arole, la direction ne peux pas refuser une déclaration d'AT, pour un malaise survenu sur le lieu de travail. C'est une obligation légale de remplir une déclaration.

aroloblog 13/10/2014 20:14

Elle n'a pas refusé

Kasper 08/04/2014 16:02

Ces gens ne devraient plus être dans la société, ils sont nuisible et il est vraiment inadmissible que l'entreprise ne fasse rien!!!
L'entreprise attends quoi ? Que cela tourne vraiment au drame !!!

boles 08/04/2014 15:10

soutien des interimaires RANDSTAD

Un élu d'un CHSCT de la RATP 08/04/2014 14:30

Salut Arole,
C'est ce que l'on appel "La présomption d'imputabilité".
Si la lésion corporelle est survenue sur le lieu de travail et au moment où le salarié devait s'y trouver, il bénéficie de la présomption d'imputabilité.

Le caractère professionnel de l'accident est en principe reconnu, sauf si l'employeur ou la CCAS prouvent que la lésion a une origine autre ou que le salarié n'était pas sous l'autorité de l'employeur au moment de l'accident.

Si l'accident est survenu en dehors du temps de travail par exemple, le salarié ne bénéficie plus de la présomption d'imputabilité. C'est alors à lui d'apporter tous les éléments de preuve faisant le lien entre l'accident et l'activité professionnelle.

Mais en aucun cas, l'employeur ne peut refuser la demande d'accident de travail du salarié. C'est très important en cas de suites judiciaires. D'ailleurs, la jurisprudence reconnait même la qualification d'accident de travail au domicile du salarié dans certain cas, tel qu'un suicide.
Je n'ai pas les références des décisions de justice, mais il y a eu deux affaires de cette nature chez Renault et la société Thales.

J'espère que ces infos te seront utiles.

salutations.

aroloblog 08/04/2014 14:47

Merci

laurent 08/04/2014 10:27

Elle est en accident de trajet.

Quand on a un accident de voiture a 10 min de son lieu de travail c'est bien prit comme cela !!!!!

Que la direction prenne ces responsabilité faite un droit dalerte ecrire cest bien mais faut agir

Mika 08/04/2014 14:39

Ce sont des animaux enragés il faut les piquer

Mika 08/04/2014 14:38

Qu ils brulent en enfer ces encules........

aroloblog 08/04/2014 11:41

Cher Laurent, merci pour vos précieux conseils mais elle était sur son lieu de travail.
Le meilleur droit d'alerte qui existe pour moi c'est la justice, et elle est saisie.

Articles Récents