Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Arole Lamasse
  • Arole Lamasse
  • : Ne jamais dire que tout est fatalité...Même lorsqu'on croit que tout est fini, notre chemin est toujours parcouru par un plus grand que soi !Je préfère la réalité à la vérité toute faite des autres qui ne s'exprime que dans les discours... mais, je ne cesse point la recherche de ma vérité, cette quête du sens qui permet de trouver la voie de son bonheur, la lumière. (les articles syndicaux ou de politique syndicale sont au titre du syndicat Autonome à la RATP)
  • Contact

Recherche

6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 18:31

Quelle violence !

Quel choc !

Chacun a pu mesurer les échanges musclés entre la Direction AIR FRANCE et certains se réclamant d'organisations syndicales.

Mais c'était sans compter sur l'escalade qui allait se produire et provoquer la fuite du DRH sous la protection de vigiles avec la chemise déchirée et la mine défaite cherchant à escalader une barrière sous le regard effaré de policiers.

Aussitôt, l'UNSA deuxième organisation syndicale dans la profession aérienne a tenu à rappeler ses valeurs et sa forme de syndicalisme qui s'éloignent de ces pratiques de menaces, de violences.

Dirigeants ou non, pour nous cela reste des êtres humains et en ce sens, nous respectons la dignité de la personne même si nous ne sommes pas d'accord.

UNSA pratique un syndicalisme combatif basé sur la revendication au plus proche des salariés mais sans agressions physiques quelconques.

Tous ceux qui ont conseillé ou encouragé certains salariés à commettre ces actes d'humiliation, seront-ils encore là quand ces salariés se feront licencier, se retrouvant sans aucun sous en poche pour nourrir leur famille ???

Les conseilleurs ne sont jamais les payeurs en pareils cas.

À méditer.

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 11:12
UNSA RATP va dévoiler les noms des menteurs

Ras-le-bol de voir que certains viennent bouffer dans la gamelle et cracher après dans le plat.

Ça suffit !

L'UNSA RATP demande à ce que la lumière soit faite sur la situation par la Direction et on verra qui a menti....

Certains ont encore à manger dans leur bouche.

Vont-ils vomir ce qu'ils ont avalé ??

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 11:46

Certains ne savent plus quoi faire pour digérer leur incompétence à défendre les salariés.

Entre ceux qui mentent aux agents en leur faisant croire qu'une activité de canalisation de flux voyageurs au cours de son service s'effectue seulement si l'on est volontaire (n'importe quoi...), ceux qui demandent aujourd'hui l'application de protocoles d'accord sur lesquels ils ont craché et ceux qui demanderaient à une direction d'unité d'enlever un renfort d'agents à une station simplement sur le seul fondement argumentaire que ce soit l'UNSA RATP qui l'ai obtenu pour les collègues, la vie syndicale est vraiment indigeste par rapport à ceux qui croient agir avec FOrce.

Alerté par des collègues sur ce blog que le renfort de Marcadet obtenu aurait été supprimé, c'est sans faiblesse que l'UNSA RATP a réagi et interpelle la direction.

La sécurité des agents est une priorité non négociable, alors l'UNSA RATP n'abandonnera jamais sa volonté que chacun puisse avoir une qualité de vie au travail améliorée.

L'UNSA RATP prévient afin que personne ne se trompe : ils peuvent s'agiter pour essayer de se racheter une conduite comme le fait actuellement Lamartine, Flacheboule et les autres, nous ne laisserons rien se faire au détriment des salariés.

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 21:43

Ha ha ha

Certains syndicats surfent sur la peur comme l'extrême droite en politique.

Souvenez vous des dernières élections RATP fin 2014 et la campagne de diabolisation menée par ces syndicats de la peur affirmants que les signataires du protocole cadre MISTRAL actaient le remplacement des agents en Gare et RER par des automates.

Alors que celui-ci venait garantir aux agents la pérennité de leur métier.

Patratras !

Le dernier contrat STIF/RATP vient contredire les syndicats de la peur en rappelant clairement la garantie d'une présence continue du personnel station ou gare au cours des services.

Ces syndicats de la peur ont vendu lors des élections du vent aux agents, ils devront rendre des comptes à l'autel des échéances électorales professionnelles le moment venu.

L'UNSA RATP n'avait pas menti, nous avions dit ce qui allait se faire.

Aujourd'hui, chacun s'accorde à dire que nous avions raison et nombreux sont ceux qui nous rejoignent en quittant leur organisation syndicale.

Ainsi, nous profitons pour souhaiter les bienvenus aux anciens délégués FO qui désormais représentent l'UNSA RATP avec énergie, force et vigueur.

UNSA RATP : une force en action !

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 08:13

Décidément, les débats de société actuels dépassent l'entendement et viennent nous rappeler ô combien notre origine latine consiste à vouer au bûcher tout ce dont nous ne bénéficions pas.

Certains du monde salarial privé s'imaginent que les fonctionnaires sont des nantis alors ils souhaitent que l'on remette en cause leur statut.

Mais qui peut croire un instant que :

- toucher un salaire composé à 70% de primes soit un avantage par rapport au privé alors que ces primes sont exclues du calcul de la pension de retraite ?

- travailler et être mobilisable en toutes circonstances (le jour, la nuit, qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il tempête...) soit un privilège par rapport au privé ?

Si l'on peut aisément soutenir que le salarié fonctionnaire risque moins la précarité par définition (sauf faillite de l'état), il est totalement faux de croire un instant qu'il soit à l'abri de la perte de son emploi.

En effet, les mesures disciplinaires qui conduisent dans le public à la révocation ou le licenciement sont mises en oeuvrent quasi quotidiennement, et bien souvent pour des causes fallacieuses.

Les débats rapides sans chercher à se renseigner amplement sur le sujet sont risqués et ne révèlent qu'une chose : l'ignorance.

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 20:08

Que cela fusse long...

Alors que le contrat STIF avec la SNCF a été bouclé il y a bien longtemps, celui avec la RATP n'a cessé de traîner en longueur.

La RATP ayant affiché des bénéfices exceptionnels sur son exercice, le STIF ajusta les choses pour éviter que ce soit son financement qui puisse combler des éventuelles faiblesses comptables.

Rappelons nous qu'au conseil de paris, les élus toutes tendances confondues avaient formulé un vœu adressé au STIF réclamant plus de personnels en station et gares.

Et pourtant, dans la version finale du contrat, le STIF accorde un financement pour du personnel commercial à la SNCF mais rien pour la RATP.

Avec un contrat qui fait la part belle à une demande poussée de propreté et d'informations voyageurs, c'est un cinglant désaveu au vœu des élus du conseil de Paris.

Les élus du STIF dont les sensibilités politiques ne sont pas étrangères à celles des élus du conseil de Paris, auraient-ils considérés qu'à la RATP le personnel serait suffisant pour la qualité de service demandée ?

Chacun le sait : c'est celui qui paie qui décide !

Qui paie ?

Le STIF

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 07:19

La prime de risque désigne un supplément de rendement exigé par un investisseur afin de compenser un niveau de risque supérieur à la moyenne.

Qui peut nier que le risque (agression, attentat, santé) dans les réseaux de transport soit supérieur à la moyenne pour les salariés de ces entreprises ferroviaires ?

Voilà qu'une agence officielle vient confirmer un risque supplémentaire : la pollution de l'air.

Qui osera ne pas soutenir cette demande de prime de risque pour les salariés, demandée par l'UNSA RATP ?

Les autres syndicats devraient mettre de côté leur égo et s'associer à cette demande de l'UNSA RATP de minimum 200€ pour tous en compensation par l'employeur !

200€ sur une carrière = 96.000€ au minimum

Aujourd'hui, le maintien de la reconnaissance de la pénibilité du métier ne peut faire aucun doute dans la tête de quiconque qui qualifie les salariés de manière imbécile de planqués.

Les salariés doivent être compensés à défaut de pouvoir faire disparaître les risques.

On pourra toujours augmenter la capacité des ventilateurs souterrains, changer le mécanisme de freinage des trains, la pollution souterraine si elle peut diminuer, ne saurait que demeurer.

L'entreprise doit poursuivre un travail de prévention inévitable et compenser ce risque des salariés exposés de manière continue.

Article de l'ANSES : Pollution de l’air dans les enceintes ferroviaires souterraines et risques pour la santé des travailleurs.

Dans les enceintes ferroviaires souterraines, la pollution de l’air est dominée par la problématique des particules en suspension. La concentration des particules mesurée dans l’air est souvent exprimée en PM10 et en PM2,5 : il s’agit de particules qui pénètrent dans l’appareil respiratoire, capables, pour les plus fines (PM2,5) de se déposer au niveau des alvéoles pulmonaires.
Les concentrations massiques de PM10 et PM2,5 mesurées dans les enceintes ferroviaires souterraines en France et à l’étranger sont très supérieures à celles mesurées dans l’air extérieur et dans l’air intérieur des logements. La source majeure de ces particules, riches en métaux dont principalement le fer, et en carbone, est l’usure des matériaux par la friction roue-frein des rames de voyageurs, suivie du contact roue-rail et du contact entre le matériel roulant et le système d’alimentation électrique.
Les particules de l’air dans ces enceintes ont des caractéristiques physicochimiques différentes des particules de l’air extérieur.

(...) Bien que leur toxicité ait été à ce jour peu documentée, les données toxicologiques disponibles suggèrent qu’à concentration massique équivalente, elles sont au moins aussi toxiques à court terme que les particules de l’air ambiant extérieur.
L’expertise de l’Agence conclut qu’une inflammation des voies respiratoires et des effets consécutifs à cette inflammation sont probables en lien avec une exposition chronique aux particules des enceintes ferroviaires souterraines. Par analogie avec les risques sanitaires bien documentés des particules de l’air ambiant extérieur, des effets délétères sont attendus sur la santé cardiovasculaire et respiratoire. Sont concernés les travailleurs exerçant notamment dans les domaines de l’exploitation du transport, l’organisation du transport et des services, les commerces, la police, la sécurité, la prévention et l’action sociale. Les risques sanitaires sont vraisemblablement plus élevés pour les travailleurs en charge de la maintenance des infrastructures compte tenu des émissions des motrices diesel et des travaux de maintenance.

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 00:17

La sécurité des biens et des personnes est une affaire sérieuse.

Dans un réseau de transport public qui est une ville dans la ville, les problématiques de la voie publique se retrouvent souvent en souterrain.

Que l'entreprise garantisse la sécurité des salariés qui travaillent en mission de service public, en uniforme, dans un contexte de plan vigipirate dont l'alerte est au niveau maximum, est pour l'UNSA RATP un sujet de préoccupation majeur.

L'affaire du Thalys est venue accentuer les choses et rappeler que la menace est partout et à tout moment.

Exposés déjà au courroux parfois acide et injustifié de certains clients-voyageurs, les salariés sont exposés à des risques multiples et variés dans le quotidien de leur métier.

Le temps est venu pour nous UNSA RATP d'exiger à la Direction l'attribution d'une prime de risques aux salariés.

Avec l'UNSA RATP, défendre le quotidien des salaries est une exigence !

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 13:24

Je croyais avoir tout vu, tout entendu.

Une nouvelle technique mise en place par les pickpockets sévit actuellement sur les réseaux de transports au niveau des appareils distributeurs.

Technique comparable à celle employée au niveau des distributeurs de banque ou terminal de paiement dans les stations de service pour subtiliser et là petite nuance, non pas le code confidentiel des CB, mais les billets de banque.

On trompe votre vigilance en détournant votre attention et à l'aide de rubans double face préalablement posés dans la machine, quand vous pensez qu'il y a une panne empêchant d'enregistrer votre paiement, des voyous récupèrent vos billets.

Attention, les malfrats n'ont pas de mémoire mais ils ne manquent jamais d'imagination.

Au-delà de cela, j'apprends qu'un salarié s'est fait subtiliser de l'argent dans sa caisse (200€ environ) par un individu qui a réussi à passer son bras à travers la goulotte de la recette.

Un forfait réussi avec la complicité d'un autre individu qui détournait la vigilance du salarié.

Quand il s'en est rendu compte, les deux individus avaient déjà pris la fuite.

Heureusement que leur visage et méfait sont identifiables par les caméras en place.

Après un dépôt de plainte normal dans un pareil cas, tout devait s'arrêter là pour l'agent.

Patatras !

Ce n'est pas ce qui s'est réellement passé...

Le salarié est convoqué devant sa hiérarchie pour se voir reprocher un manque de vigilance passible de sanctions disciplinaires.

Rien que ça !

On lui fait même une double proposition :

1- rembourser la somme qui lui a été volée

Ou 2- sanction disciplinaire

Quand je vous disais que l'on n'avait pas tout vu.

Bien évidemment, pour l'UNSA RATP, il n'en est pas question une seconde.

Aucune sanction !

Aucun remboursement !

Nous ne lâcherons rien et justice devra être rendue !!!!

A l'UNSA RATP, s'occuper du quotidien de chaque salarié est pour nous une exigence.

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 12:34

L'été fut chaud, surtout le mois d'août au niveau de la RATP.

En effet, il a fallu faire face aux travaux RVB sur le RER A.

2016 sera encore plus chaud car l'une des gares les plus importantes comme Chatelet-les-halles devrait être concernée par les travaux.

Ce tour de chauffe a permis de constater comment les salariés du commercial, de contrôle, des stations, des gares, pouvaient se mobiliser et se mettre à la hauteur de l'événement.

On n'a jamais autant croisé d'agents sur le terrain pour aider les clients-voyageurs et leur soulager du désagrément entraîné par la fermeture de certaines gares.

Cette mobilisation sans précédent des agents sur le terrain en activités mobiles contraste avec ce que l'on avait l'habitude de voir lors d'événements exceptionnels ou particuliers au cours desquels la présence de salariés d'entreprises extérieures, d'intérimaires, semblait être plus importante sur le terrain que les propres agents RATP.

Ce n'est pas à la CGT qu'on pourrait dire merci !

En effet si tous les syndicats avaient suivi la position CGT, la Direction n'aurait pas pu avoir recours aux agents B1 RATP en priorité mais à des salariés d'entreprises extérieures en remplacement des agents RATP eux-mêmes.

Alors cherchez l'erreur...

Quand des syndicats se positionnent pour défendre l'emploi d'agents RATP, d'autres se sucent le pouce au nom de quoi ?

Suivez mon regard.

L'UNSA RATP échappe aux chapelles idéologiques et défend avec force et vigueur l'emploi des salariés.

Avec l'UNSA RATP c'est le porte-monnaie des agents qui leur dit merci !

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article

Articles Récents