Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Arole Lamasse
  • Arole Lamasse
  • : Ne jamais dire que tout est fatalité...Même lorsqu'on croit que tout est fini, notre chemin est toujours parcouru par un plus grand que soi !Je préfère la réalité à la vérité toute faite des autres qui ne s'exprime que dans les discours... mais, je ne cesse point la recherche de ma vérité, cette quête du sens qui permet de trouver la voie de son bonheur, la lumière. (les articles syndicaux ou de politique syndicale sont au titre du syndicat Autonome à la RATP)
  • Contact

Recherche

12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 07:19

La prime de risque désigne un supplément de rendement exigé par un investisseur afin de compenser un niveau de risque supérieur à la moyenne.

Qui peut nier que le risque (agression, attentat, santé) dans les réseaux de transport soit supérieur à la moyenne pour les salariés de ces entreprises ferroviaires ?

Voilà qu'une agence officielle vient confirmer un risque supplémentaire : la pollution de l'air.

Qui osera ne pas soutenir cette demande de prime de risque pour les salariés, demandée par l'UNSA RATP ?

Les autres syndicats devraient mettre de côté leur égo et s'associer à cette demande de l'UNSA RATP de minimum 200€ pour tous en compensation par l'employeur !

200€ sur une carrière = 96.000€ au minimum

Aujourd'hui, le maintien de la reconnaissance de la pénibilité du métier ne peut faire aucun doute dans la tête de quiconque qui qualifie les salariés de manière imbécile de planqués.

Les salariés doivent être compensés à défaut de pouvoir faire disparaître les risques.

On pourra toujours augmenter la capacité des ventilateurs souterrains, changer le mécanisme de freinage des trains, la pollution souterraine si elle peut diminuer, ne saurait que demeurer.

L'entreprise doit poursuivre un travail de prévention inévitable et compenser ce risque des salariés exposés de manière continue.

Article de l'ANSES : Pollution de l’air dans les enceintes ferroviaires souterraines et risques pour la santé des travailleurs.

Dans les enceintes ferroviaires souterraines, la pollution de l’air est dominée par la problématique des particules en suspension. La concentration des particules mesurée dans l’air est souvent exprimée en PM10 et en PM2,5 : il s’agit de particules qui pénètrent dans l’appareil respiratoire, capables, pour les plus fines (PM2,5) de se déposer au niveau des alvéoles pulmonaires.
Les concentrations massiques de PM10 et PM2,5 mesurées dans les enceintes ferroviaires souterraines en France et à l’étranger sont très supérieures à celles mesurées dans l’air extérieur et dans l’air intérieur des logements. La source majeure de ces particules, riches en métaux dont principalement le fer, et en carbone, est l’usure des matériaux par la friction roue-frein des rames de voyageurs, suivie du contact roue-rail et du contact entre le matériel roulant et le système d’alimentation électrique.
Les particules de l’air dans ces enceintes ont des caractéristiques physicochimiques différentes des particules de l’air extérieur.

(...) Bien que leur toxicité ait été à ce jour peu documentée, les données toxicologiques disponibles suggèrent qu’à concentration massique équivalente, elles sont au moins aussi toxiques à court terme que les particules de l’air ambiant extérieur.
L’expertise de l’Agence conclut qu’une inflammation des voies respiratoires et des effets consécutifs à cette inflammation sont probables en lien avec une exposition chronique aux particules des enceintes ferroviaires souterraines. Par analogie avec les risques sanitaires bien documentés des particules de l’air ambiant extérieur, des effets délétères sont attendus sur la santé cardiovasculaire et respiratoire. Sont concernés les travailleurs exerçant notamment dans les domaines de l’exploitation du transport, l’organisation du transport et des services, les commerces, la police, la sécurité, la prévention et l’action sociale. Les risques sanitaires sont vraisemblablement plus élevés pour les travailleurs en charge de la maintenance des infrastructures compte tenu des émissions des motrices diesel et des travaux de maintenance.

Partager cet article

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article

commentaires

Mirabelle 17/09/2015 22:39

Bravo l'Unsa!

le vieux 17/09/2015 17:31

Sans oublier le 13 eme mois qui n'était qu'une prime minuscule il y a + de 20 ans (mais ça c'était avant) qui est aujourd'hui devenue un must des salaires , du cadre à l’opérateur et même de celles et ceux qui l'ont combattue à l'époque puis l'ont défendue becs et ongles une fois obtenue, plébiscitants par là même la méthode réformiste de l'UNSA , grâce à qui, fort heureusement, la lumière a jaillit repoussant les ténèbres, afin de les aider à retrouver le chemin de la vertu, pour ce qui est du 13eme mois en tout cas.

Mika 15/09/2015 22:26

Sauf que les primes ne font pas tout... Certes, l'argent est une façon de compenser un préjudice, il faut l'admettre, il n'existe pas d'autres alternatives. Cependant, il faut tout de même mettre en chantier de vrais actions et mettre en place des alternatives afin de réduire significativement ce risque sanitaire. Donc que proposez-vous ?

aroloblog 16/09/2015 15:10

bonjour Mika
les policiers, pompiers, etc... bénéficient d'une prime de risque et cela n'enlève en rien le fait qu'ils restent exposés, donc nous partageons le principe.
nonobstant, il convient de renforcer les actions de prévention et c'est exactement dans cet état d'esprit que l'UNSA RATP se situe.
nous avons pu le démontrer dans le dossier de l'amiante que notre proximité avec les salariés était un atout pour bien cerner les problématiques.
l'UNSA RATP soutient avec force et vigueur qu'une formation adaptée aux salariés sur les menaces physiques ou sanitaires doit être dispensée sans timidité.
l'entreprise doit aussi poursuivre les efforts sur les équipements des espaces en termes de protection, de puissance des baies d'aération motorisées, du système de freinage des trains en améliorant le freinage électrique.
Voilà, la qualité de vie au travail est une préoccupation de tous les instants à l'UNSA RATP.

Minou 15/09/2015 08:57

c'est pourtant clair tasha !
Je réponds à bla bla qui a disparu dans les limbes de la lâcheté des messages anonymes
C'est un sans couilles

Natasha 15/09/2015 01:17

Minou, vous faites preuve d'une grossièreté !.....! A qui vous adressez vous exactement ? Aux gens de l'unsa?....Éclairez donc ma lanterne.

Minou 12/09/2015 17:49

Je crois que c'est pour que tu fermes ta grande gueule
Tu proposes quoi ?
Que l'on ferme le réseau ?
Coco de merde !
Tu fais partie de ceux qui racontent toujours la merde mais qui prend le pognon en râlant quand il est viré en retard
Des exemples ?
PQS
Prime d'intéressement
Heureusement qu'il n'y a pas que des gens comme votre sale gueule dans la boîte
Vous avez oublié que les agents rentrés à partir de 2009 ne bénéficient plus du 1/5 eme
Alors c'était pour faire quoi le 1/5 eme ?
Petite frappe
Vas te laver les dents avant de venir écrire n'importe quoi ici et pisses un bon coup avant de la boire ta pisse
Les policiers qui touchent une prime de risque, c'est pour se faire descendre ?
Tu aurais pu économiser ta salive et réfléchir encore avant de balancer tes chicots ici

euro 12/09/2015 11:17

L UNSA est toujours présente pour le pouvoir d achat des agents !!!!
Alors que le monde actuel ce n est pas terrible en ce moment je suis bien content d être à la ratp et d etre adhérent dans ce syndicat qui fait bouger les choses pour l avenir
Je vous soutiens et aimerais beaucoup militer pour vous commeny faire Mr Lamasse?

bla bla 13/09/2015 13:26

Ecrivez en français chicot etc

aroloblog 12/09/2015 11:49

Le militantisme est un engagement pour défendre des valeurs syndicales autonomes pour l'amélioration du bien-être des salariés et l'augmentation de leur pouvoir d'achat.
Militer pour UNSA RATP: rien de compliquer.
Vous contactez le syndicat dont les coordonnées se trouvent sur le site UNSA RATP.

Manichoune 12/09/2015 09:39

Unsa RATP a toujours un coup d'avance
Je suis fier d'être un de vos électeurs
Je kiffe

bla bla 12/09/2015 17:13

l'argent pour faire quoi ?se soigner d'un cancer des poumons ou exploser dans un attentat ?

Articles Récents