Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Arole Lamasse
  • Arole Lamasse
  • : Ne jamais dire que tout est fatalité...Même lorsqu'on croit que tout est fini, notre chemin est toujours parcouru par un plus grand que soi !Je préfère la réalité à la vérité toute faite des autres qui ne s'exprime que dans les discours... mais, je ne cesse point la recherche de ma vérité, cette quête du sens qui permet de trouver la voie de son bonheur, la lumière. (les articles syndicaux ou de politique syndicale sont au titre du syndicat Autonome à la RATP)
  • Contact

Recherche

20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 19:52
UNSA en forte progression électorale

Les résultats des élections professionnelles sont tombés ce vendredi matin : la CGT-Cheminots baisse mais demeure le premier syndicat de l’entreprise ferroviaire avec plus d’un tiers des voix. Son alliance avec Sud-rail lui permet de rester majoritaire.

Les résultats viennent confirmer une tendance reflétée scrutin après scrutin : une perte de terrain des syndicats contestataires (la CGT qui reste première organisation avec 34,3 %, soit un recul de 1,4 point, et Sud-Rail, troisième et presque stable à 16,8 %) profitant aux plus réformistes. Ainsi, l’Unsa, deuxième, et la CFDT, quatrième, montent avec respectivement 23,9 %, en hausse de 0,9 point, et 15,2 %, une augmentation de 0,5 point. Aucune autre organisation ne franchit la barre des 10% nécessaire pour figurer à la table des négociations.



Avec un taux de participation de près de 70 %, le scrutin de cette semaine a désigné pour trois années les délégués du personnel sans pour autant bouleverser le jeu syndical : la CGT et Sud Rail, totalisant à eux deux 51,2 % des suffrages, conservent la possibilité d’invalider (« droit d’opposition ») les accords d’entreprise que signeraient les autres organisations, plus enclines au dialogue. Une majorité, certes courte, mais loin d’être anecdotique alors que doivent s’ouvrir au premier semestre de l’année prochaine des négociations sur le régime de travail des cheminots.



« La grève ne paye pas ». Ces pourcentages sont la traduction d’une mouvance interne amorcée depuis plusieurs années : la mutation du profil des salariés, dont plus de 49 % sont désormais cadres ou agents de maîtrise, avec une moyenne d’âge globale de 42 ans.

(Voir journal L 'OPINION)

Partager cet article

Repost 0
Published by aroloblog
commenter cet article

commentaires

Nomenklatura 25/11/2015 17:46

Il paraît que la Confrérie des Guelards de Trottoir s'inquièterait à cause d'un tract que les salariés découvrent enfin le pot aux roses (non non, pas pour les agapes annuelles financées par le CRE, ça ils savent déjà, la cour des comptes et les médias s'en sont déjà occupés) mais sur le fait que certains de leurs délégués auraient croqué du fruit défendu honni offert sur un plateau par une OS progressiste !... Primes diverses en amuse-gueule faisant office de bretzel et boisson anisée remplacée par du déroulement de carrière aux petits oignons ! Juste ciel ! Le protocole je me "Nourris Sur vos Gueules" a été bénéfique pour les panses déjà bien nourris des -Faut faire la grève, les gars!- Désormais, on sait qu'il n'y a pas que les restaurants d'entreprise qui nourrissent les apparatchiks....

nurofen 23/11/2015 22:48

Vous n avez pas compris que l UNSA est l organisation syndicale montante !!!!!
Même mes enfants l ont compris
Vous me faites tous mal à la tête
Bandes d imbéciles
Mr Lamasse vous broye à chaque intervention
Je m éclate c est trop fort
L entreprise elle te gave eh bien quitte là

Je me marre 22/11/2015 01:41

Un jour il va falloir ouvrir les yeux et arrêtez de soutenir des syndicats du passé, figés sur leurs postures idéologiques rétrogrades comme la cégét et consorts... L'avenir appartient aux syndicats réformistes, que cela soit entendu. Et les salariés quand on ne les intoxiques pas avec des discours moisis arrivent à faire le distinguo entre ceux qui défendent leurs intérêts avec un principe de réalité et ceux qui font de la politique au lieu de faire du syndicalisme parce qu'ils sont justes des gamelards bouffeurs de releves qui veulent pas aller sur le terrain. D'ailleurs ce genre de loustics est facilement reconnaissable car il change de syndicat comme de chemise afin de ne pas avoir à faire face aux réalités des vrais travailleurs, ceux qui sont sur le terrain et qui brassent pas du vent de pseudo-contestation systématique devant la direction qui s'en tape le coquillard de ses agitateurs à la petite semaine ! Allez comme dirait un présentateur télé célèbre... salut bandes de nazes !

Prontalgine 21/11/2015 12:01

Bonjour, félicitation à l'UNSA pour sa progression. Ça fait plaisir de voir que le travail de terrain paie toujours. Petit message à "Unsa commercial": si tu n'aime pas l'entreprise qui te nourrit, à savoir la RATP, vas manger chez Paul....Pole emploi bien sûr. Hasta luego!

jus4yout 21/11/2015 11:54

pas compris ton commentaire Unsa commercial ?

Unsa commercial 20/11/2015 21:40

A l'époque on fessai ce qu'on voulais avec 35% maintenant c des guignols qui son pas capable de faire 20% c pour ça que vous obtenez que des cacahuète pauvre agent b1 je c que tu ne va pas publier mais si les mec oublier un
Peu leur gamelle syndical sud cgt serait les rois du pétrole dans cette entreprise de merde (RATP)

Fantasme 20/11/2015 23:29

Aucune entreprise normal peut fonctionner en ayant 50 % d'encadrants c anti économique ceux modèle ne peut pas tenir sens tricher c sur a 100%

Articles Récents